School For Traitors

046 — School For Traitors — L’école des traîtres avec Venus Smith
(9 février 1963) — saison 1962/63 — nº20
ITV, 9 février 1963 — 13ème rue, 12 mars 1998

SCÉNARIO

James Mitchell

RÉALISATION

Jonathan Alwyn

SUPERVISION DU SCÉNARIO

Richard Bates

DÉCORS

Maurice Pelling

PRODUCTEUR

John Bryce

RÉSUME DE L’ÉPISODE

À l’université où Venus Smith a été invitée pour chanter dans une fête, un universitaire est retrouvé mort ! Venus l’ayant découvert prévient la police et très vite Steed accourt…

LE MOT DE LA FIN

Avant de repartir sur Londres avec Venus, Steed remet les clefs de sa chambre à Sally.

À PROPOS DE CET ÉPISODE

  • Quatrième épisode avec Julie Stevens et nouveau générique d’ouverture.
  • La date de production et de diffusion est la même. D’après The Avengers forever, l’épisode fut enregistré le samedi 9 février à 18h30 pour une diffusion sur le réseau ABC à 22h05 (excepté pour Londres ou l’épisode fut diffusé le lendemain).
  • Cet épisode se déroule dans une université. Steed y retournera quelques années plus tard pour y résoudre une enquête similaire avec Emma Peel dans L’économie et le sens de l’histoiresaison 1965/1966 (scénario de Martin Woodhouse, un habitué des épisodes Cathy Gale).

CONTINUITÉ

  • Le reptile que caresse Claire au dessus du vivarium est manifestement en plastique (à 23’00”).
  • Patrick Macnee semble improviser lorsque Venus (Julie Stevens) s’embrouille en le présentant à Jack Roberts : pour on ne sait quelle raison Steed répond «Call me Bret, thank you !» (à 29’00”). Sans doute le manque de temps a empêché de faire une autre prise.

OBSERVATIONS

  • On découvre un nouveau supérieur à Steed : One–Seven (son nom de code n’est révélé qu’au générique de fin). Il porte un monocle, des gants et tient une canne à la main. Comme One–Ten dans Monsieur Nounours, il n’aime pas les amateurs (cette fois à propos de Vénus Smith).
  • C’est toujours Steed qui est à l’origine de la présence de Vénus Smith à l’université.
  • Steed expose sa couverture à One–Seven pour entrer à l’université : la recherche littéraire ! Son sujet : Piazze, l’ami(e) du docteur Johnson. Pure invention des Avengers ?
  • Venus Smith interprète trois chanson dans cette épisode : un extrait de Varsity drag, un extrait de Yellow bird et Put on a happy face. Ces chansons ont été identifiées par Patrick Van de Weghe auteur de PURRR. Le Dave Lee trio cède sa place au Kenny Powell trio.
  • Steed est un grand consommateur d’alcool : que ce soit avec One–Seven ou Venus Smith, il est adepte du scotch («a large scotch whisky»).
  • Le nom de l’ensemble des agents recrutés par l’organisation est conservé dans un livre : The life of Samuel Johnson by James Boswell, volume 1. L’édition date de 1791. Samuel Johnson (1709–1784) est un des principaux auteurs de la littérature anglaise du XVIIIe siècle : poète, essayiste, biographe ou encore lexicographe. Considéré comme un auteur de génie, aussi bien en prose qu’en vers, ses mots d’esprit sont souvent cités.

DISTRIBUTION

Claire Summers : Melissa Stribling
Dr. Shanklin : Anthony Nicholls
East : John Standing
[Jack] Roberts : Richard Thorp
Higby : Reginald Marsh
Professor Aubyn : Frank Shelley
One–Seven : Frederick Farley
Green : Terence Woodfield
Proctor : Ronald Mayer
Barmaid [Sally] : Janet Butlin
The Kenny Powell trio

DÉJÀ VUS DANS…

Melissa Stribling : Hunt the man down, Les anges de la mort
Anthony Nicholls : George et Fred
Terence Woodfield : Mission à Montréal

LES ACTEURS

  • Melissa Stribling (1927–1992) est apparue dans un épisode d’Amicalement vôtre : La danseuse, 1971. Son mari, Basil Dearden (1911–1971), fit plusieurs apparitions non créditées dans Amicalement vôtre. Il est décédé d’un accident de voiture peu de temps après.
  • Anthony Nicholls (1902–1977) a joué dans deux épisodes du Saint (Des femmes si douces, 1963 et Le diamant, 1966), dans Département S (Le fantôme de Mary Burnham, 1970) ou encore dans Cosmos 1999 (En désarroi, 1976). Mais Il sera surtout le Commandeur W.L. Tremayne, chargé de superviser les missions des trois héros des Champions, la série crée par Monty Berman et Dennis Spooner (30 épisodes, 1968).
  • John Standing (1934), parfois crédité Sir John Standing, a joué dans Le saint (Les artistes de la fraude, 1963), Destination danger (Le fétiche, 1965) ou encore Cosmos 1999 (La planète Archanon, 1976). Mais on a également put l’apercevoir dans des séries américaines comme Arabesque ou NYPD Blue ou encore au cinéma dans The elephant man, 1980, de David Lynch.
  • Frederick Farley ne reviendra plus jamais dans le rôle de One–Seven, le supérieur de Steed. Il fera une apparition dans Destination danger en 1965 dans l’épisode Un vieil ami.

AUTRES PAGES À CONSULTER