The White Dwarf

047 — The White Dwarf — La naine blanche
(16 février 1963) — saison 1962/63 — nº21
ITV, 16 février 1963 — 13ème rue, 13 décembre 1997

SCÉNARIO

Malcolm Hulke

RÉALISATION

Richmond Harding

SUPERVISION DU SCÉNARIO

Richard Bates

DÉCORS

Terry Green

PRODUCTEUR

John Bryce

RÉSUME DE L’ÉPISODE

Un prestigieux astronome prédit l’entrée dans le système solaire d’une étoile de type “naine blanche”, ce qui signifierait la fin du Monde.

LE MOT DE LA FIN

De retour à l’appartement, Cathy fait remarquer à Steed que celui-ci c’est trompé : il a acheté des livres traitant d’astrologie et non d’astronomie !

À PROPOS DE CET ÉPISODE

  • De la même manière que l’épisode précédent (L’école des traîtres), La naine blanche a été enregistré le samedi 16 février 1963 à 18h30 pour une diffusion sur ABC à 22h05 !

CONTINUITÉ

  • Steed a un nouveau chien : Shiva (ou Sheeba ?). Mais il semble bien que ce soit le même que dans l’épisode Le grand penseur, il se nommait alors Freckle [taches de rousseur].

OBSERVATIONS

  • Cathy Gale explique à Steed qu’une naine blanche est le noyau d’une supernova, c’est le résidu d’une étoile, du même ordre de grandeur que la Terre, sa densité est très élevée. Elle émet une lumière blanche car extrêmement chaude. Lorsque toute cette énergie est épuisée elle devient alors naine noire. Cathy donne l’exemple de la nébuleuse du Crabe : située dans la constellation du Taureau, elle provient de l’explosion d’une supernova. Elle fut effectivement observée par des astronomes chinois et japonais en 1054, précisément le 4 juillet, et fut visible de jour durant 23 jours. On put l’observer jusqu’en avril 1056. Cette nébuleuse étant située à environ 6500 années lumière, l’explosion s’est réellement passée 6500 ans auparavant !
  • C’est la dernière apparition de l’appartement du 5, Wesminster Mews dans la série. Curieusement, la porte d’entrée a été changée.
  • La naine blanche porte le nom du professeur Richter («Richter alpha»).
  • Cathy se rend à l’observatoire de Tor Point situé en Cornouailles par le train de 12h.
  • Comme dans The mauritius penny, Steed préfère se renseigner avant de discuter avec Cathy de sujets pointus : cette fois il consulte ce livre : Boys book of astronomy.
  • Steed ne lit plus le «Morning Post» (voir Les œufs en or) mais le «Daily World» : «the most popular daily» (3d). De son coté, au ministère des sciences, division astronomie, Peter Copley lit «The Times».
  • A l’entrée de l’auberge, voici ce qu’on peut lire : «Tor Point Guest House – VEGETARIANS ONLY – Prop. Miss Edwina Tregarth».
  • Cathy nous confirme la date de son anniversaire (voir Warlock) : le 5 octobre. Steed ne la connaît pas par cœur !
  • D’une certaine manière cet épisode peut faire penser à Tintin et l’étoile mystérieuse d’Hergé ou il est également question de la fin du Monde. On peut faire ce rapprochement dans la mesure ou on peut apercevoir à plusieurs reprises des album de Tintin dans la période Honor Blackman.

DVD

  • Le sous–titrage indique que l’observatoire est situé en «Cornouaille» (région du sud ouest de la Bretagne) ou lieu de «Cornouailles» (comté de Grande–Bretagne situé à l’extrémité sud–ouest de l’Angleterre).
  • D’après le sous–titrage, le nom du chien de Steed est «Shiva» mais dans l’épisode suivant, L’homme dans le miroir, il est orthographié «Sheeba».

DISTRIBUTION

Maxwell Barker : George A. Cooper
Professor Cartright : Philip Latham
Henry Barker : Peter Copley
Johnson : Bill Nagy
Elizabeth Fuller : Vivienne Drummond
Minister : Daniel Thorndike
Miss [Edwina] Tregarth : Constance Chapman
Luke [Richter] : George Roubicek
Professor Richter : Keith Pyott
Rahim : Paul Anil
Butler : John Falconer

DÉJÀ VUS DANS…

George A. Cooper : Trop d’indices
Philip Latham : Avec vue imprenable
Peter Copley : Miroirs, Un chat parmi les pigeons
George Roubicek : L’invasion des terriens
Keith Pyott : L’héritage diabolique

LES ACTEURS

  • George A. Cooper (1925) a joué dans Destination danger (Le traître, 1960) et dans Le saint (Les diamants bruts, 1963 et l’ultime épisode avec Roger Moor, Les rivaux, 1969).
  • Philip Latham (1929) a joué dans le tout premier épisode de Destination danger (Le paysage qui accuse, 1960) et dans Le saint (dans le rôle de L’insaisissable Ellshaw, 1963 et Le scorpion, 1964).
  • Peter Copley (1915) a joué dans d’autres séries comme Destination danger (Double jeu, 1964), Le saint (Les griffes du tigre, 1965), Les champions (Plan zéro, 1969) ou encore Département S (La mort dans le miroir, 1969). Dernièrement, on a également put l’apercevoir au cinéma dans Oliver Twist, 2005, de Roman Polanski.
  • Bill Nagy (1900, Canada-1973) a joué dans deux James Bond : Goldfinger, 1964 (avec Honor Blackman) et On ne vit que deux fois, 1967 (non crédité). Sinon on peut l’apercevoir dans Destination Danger (La comtesse, 1961, Assassin à louer, 1961 et L’étrange miroir, 1965), Le saint (Aventure à Rome, 1962, L’élément du doute, 1962 et Produit de beauté, 1964), Les champions (L’île noire, 1968) ou Département S (Le projet Trojan Tanker, 1969).
  • George Roubicek (parfois crédité George Rubicek) a joué dans deux épisodes de James Bond : On ne vit que deux fois, 1967 et L’espion qui m’aimait, 1977. Coté séries il a joué dans Le saint (non crédité dans Le trésor du pirate, 1966 et Un vieil ami, 1967) ou encore Les champions (Boîte postale 666, 1969).

AUTRES PAGES À CONSULTER