Man With Two Shadows

058 — Man With Two Shadows — L’homme aux deux ombres
(21 juin 1963) — saison 1963/64 — nº6
ITV, 12 octobre 1963 — 13ème rue, 9 avril 1998

SCÉNARIO

James Mitchell

RÉALISATION

Don Leaver

SUPERVISION DU SCÉNARIO

Richard Bates

DÉCORS

Paul Bernard

PRODUCTEUR

John Bryce

RÉSUME DE L’ÉPISODE

John Steed a pour mission de rencontrer un certain Borowski. Ce dernier a subi un lavage de cerveau qui l’a rendu quasiment dément. Durant ses brefs moments de lucidité, Borowski évoque des doubles que l’opposition s’apprêterait à disséminer dans tout le pays…

LE MOT DE LA FIN

Mais que susurre Steed à l’oreille de Cathy pour la convaincre qu’il n’est pas un «Doppelgänger» ?

À PROPOS DE CET ÉPISODE

CONTINUITÉ

  • Cathy possède un téléphone mural blanc dans son appartement, mais comment fait-on pour composer le numéro ? On remarque également que le téléphone placé sous la table de jeu d’échec est toujours à sa place (à 30’05”), voir Concerto.

OBSERVATIONS

  • Steed arrive en retard au rendez-vous que lui donne Charles, son supérieur hiérarchique. C’est une mauvaise habitude chez notre agent, souvenez-vous One-six dans L’homme dans le miroir – saison 1962/1963. Charles revient une dernière fois dans Lavage de cerveau.
  • Cathy bronze en maillot de bain dans son appartement. Remarquez le regard de Steed à 15’56” en la voyant !
  • Steed a travaillé avec Peter Borowski en 1947 avec qui il est devenu ami. Il savait très bien jouer du Brahms ou du Mendelssohn au piano. Il devient agent-double en passant à l’Est en 1959 : était-il sur la liste «Big Ben» (voir Le cocon) ?
  • A 11’08”, Cathy évoque les «Doppelgänger». Ce mot d’origine allemande signifie «sosie». Cependant le terme désigne le phénomène paranormal de double fantomatique d’une personne vivante. Dans certaines mythologies, voir son propre Doppelgänger est un augure de mort (c’est le cas ici pour Gordon). Vu par des amis ou des proches il est signe de malchance ou de maladie à venir.
  • Cathy a un oncle qui se nome Joseph et qui vit à Rye (Sussex Est). Sam est le nom de son chien.
  • Au tout début de l’acte 2, on voit Steed lire Tintin in Tibet (1960) d’Hergé (voir La toison d’or). Cette fois, l’album est en anglais (éditions Mammoth), il fut en effet traduit dès 1962. Pour plus d’informations, visitez le site officiel de Tintin.
  • La présence d’enfants dans Chapeau melon est suffisamment rare pour la signaler : ici une petite fille et ses parents font de la figuration à 23’20”.

DISTRIBUTION

[Bill] Gordon : Daniel Moynihan
Charles : Paul Whitsun–Jones
Cummings : Philip Anthony
Julie : Gwendolyn Watts
Dr. Terence : Geoffrey Palmer
Miss Quist : Anne Godfrey
Sigi : George Little
Rudi : Douglas Robinson
[Peter] Borowski : Terence Lodge
Holiday camp official : Robert Lankesheer

DÉJÀ VUS DANS…

Daniel Moynihan : L’heure perdue
Paul Whitsun–Jones : Lavage de cerveau, Avec vue imprenable, Brouillard
Philip Anthony : Le retour du traître
Geoffrey Palmer : Dance with death, Combustible 23, Dans sept jours, le déluge
George Little : Tueur à gages
Douglas Robinson : Le décapode, Festin de pierres, Esprit de corps
Terence Lodge : Lavage de cerveau

LES ACTEURS

  • Outre les Avengers, Paul Whitsun–Jones (1923-1974) est un habitué de la série Le saint, par Leslie Charteris et produite par ITC Entertainment, dans laquelle il a joué quatre fois (La leçon de voyage, 1962, Le saint en vedette, 1963, Thérésa, 1963 et La demoiselle en détresse, 1964). Il a également participé à Département S (Quatre hommes déguisés, 1969, La mort dans le miroir, 1969), Amicalement vôtre (La danseuse, 1971) et Jason King (Dis-moi qui tu fréquentes, 1972).
  • Philip Anthony a joué dans un épisode de Mission casse-cou, série britannique en trois saisons diffusée en France à partir du 17 mai 1986 sur FR3 (L’étincelle, 1986).
  • Geoffrey Palmer (1927) a joué dans un épisode de Police surgeon, la série de 12 épisodes de 30 minutes créée par Sydney Newman qui a précédé les Avengers (Smash but no grab, 1960). Il est également apparut dans Le saint (Les diamants bruts, 1963).
  • George Little apparait au coté de Paul Whitsun–Jones dans Thérésa, 1963 ainsi que dans Une jeune fille romanesque, 1964, deux épisodes du Saint.
  • Douglas Robinson (1930) est en réalité un cascadeur. Il a collaboré à beaucoup d’épisodes de la saga des James Bond au cinéma. Lui et son grand frère Joe Robinson enseigneront le judo et l’art de l’auto-défense à Honor Blackman pour les besoins de la série. Ils apparaissent sur de nombreuses photos d’un livre, Honor Blackman’s book of self-defence, sorti en 1965.
  • Terence Lodge apparait dans Jason King (A royal flush, 1972).

AUTRES PAGES À CONSULTER