Bizarre

161 — Bizarre — Bizarre
(février/3 mars 1969) — saison 1968/69 — nº33
ITV, 21 mai 1969 — 2ème chaîne ORTF, 19 décembre 1970

SCÉNARIO

Brian Clemens

RÉALISATION

Leslie Norman

RÉSUME DE L’ÉPISODE

Une jeune femme, Helen Pritchard, a été jetée d’un train par un homme d’affaires, Jonathan Jupp, qui venait de mourir d’une crise cardiaque. Il doit être enterré aux Prairies Heureuses, un cimetière. Steed et Tara vont découvrir qu’une organisation opère en dessous des Prairies Heureuses permettant de faire disparaitre de la circulation les hommes d’affaires le souhaitant en faisant croire qu’ils sont morts !

ÉPILOGUE

Steed fait visiter à Mère-Grand et Tara la fusée en kit qu’il vient de construire dans son jardin. Alors que Mère-Grand sort prendre une photo, tara appuie par mégarde sur un gros bouton qui déclenche l’allumage de l’engin. Pas de panique, Steed doit recevoir les instructions concerna l’atterrissage la semaine prochaine. Chose rare, Patrick Newell s’adresse alors directement au téléspectateur avec optimisme : «They will be back, you can depend on it….». Mais si John Steed revient dans les New Avengers sept ans plus tard, le personnage de Tara King disparait totalement.

À PROPOS DE CET ÉPISODE

  • Dernier épisode des classiques… Atmosphère funéraire. Steed et Tara partent en fusée dans l’espace… Mère Grand promet leur retour très prochainement ! Cet épisode, nous laisse un goût amer, bizarre, l’âge d’or de la série est loin, la fin des années soixante et le début d’une autre décennie, différente, mais tout aussi riche…
  • Ultime composition pour Laurie Johnson avec un thème très mélancolique pour les scènes au cimetière et un thème psychédélique pour la vie souterraine.
  • Le titre de l’épisode est écrit en rouge et dans une police différente qu’habituellement (famille de fontes Compacta).

OBSERVATIONS

  • Cordell porte la même cravate que le colonel Stonehouse porte dans Take Me to Your Leader et Wainwright dans The Rotters.
  • A noter l’utilisation d’images provenant des missions Apollo lors de la séquence finale.

DISTRIBUTION

Bagpipes Happychap : Roy Kinnear
The Master : Fulton Mackay
Mother : Patrick Newell
Helen Pritchard : Sally Nesbitt
Captain Cordell : James Kerry
Shaw : George Innes
Jonathan Jupp : John Sharp
Mrs. Jupp : Sheila Burrell
Tom : Michael Balfour
Bob : Patrick Connor
Charley : Ronald Pember

NON CRÉDITÉS

Automobiliste : Peter Brace (non crédité)
Financier disparu : Robert Clarke (non crédité)
M Financier disparu : Vernon Duke (non crédité)
Bradney Morton : Frank Maher (non crédité)
Rhonda : Rhonda Parker (jusqu’au dernier épisode, jamais créditée)

DÉJÀ VUS DANS…

Roy Kinnear : Esprit de corps, L’heure perdue, L’homme transparent
Fulton Mackay : Le retour des cybernautes, À vos souhaits !
Patrick Newell : Voyage sans retour, Rien ne va plus dans la nursery
Sally Nesbitt : Le joker
John Sharp : Un traître à Zebra, Le village de la mort
Patrick Connor : Death on the slipway, Un chat parmi les pigeons
Ronald Pember : Double danger

LES ACTEURS

  • Roy Kinnear (1934-1988) est un habitué de la série The Avengers. Homme de théâtre et de cinéma, il démarre véritablement sa carrière au début des années 60. Il meurt tragiquement d’une chute de cheval en Espagne lors du tournage de The Return of the Musketeers (1989) du réalisateur et ami de Roy Richard Lester [A Hard Day’s Night (1964), Help! (1965) ou encore Superman II (1980) & III (1983)]. Le fils de Roy, Rory Kinnear (1976), est connu pour le rôle de Bill Tanner, le chef d’état-major de M dans Quantum of Solace (2008), Skyfall (2012), Spectre (2015) et Mourir peut attendre (2021).

THE AVENGERS ON THE RADIO

Cet épisode a fait l’objet d’une adaptation radiophonique de 6X15 minutes diffusée sur la South African Broadcasting Corporation sous le titre A grave charge.

AUTRES PAGES À CONSULTER

TITRES DANS LES AUTRES LANGUES

  • Allemagne (Mit Schirm, Charme und Melone) : Nächster Aufenthalt: Paradies
  • Italie (Agente speciale) : Prato felice
  • Espagne (Los vengadores) : Bizarro
  • Hollande (De Wrekers) :

CONTEXTE

  • La scène finale fait directement écho à la mission Apollo XI (lancée le 16 juillet 1969) au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes (Neil Armstrong [1930-2012] puis Buzz Aldrin [1930]) se sont posés sur la Lune, le lundi 21 juillet, deux mois après le diffusion de cet épisode. La réussite in extremis de cette mission acte le triomphe symbolique des États-Unis sur l’U.R.S.S..