Homicide and Old Lace

158 — Homicide and Old Lace — Homicide et vieilles dentelles
(Great-Britain Crime : novembre/décembre 1967 + janvier 1969) — saison 1968/69 — nº30
ITV, 2 avril 1969 — 2ème chaîne ORTF, 12 décembre 1970

SCÉNARIO

Malcolm Hulke & Terrence Dicks

RÉALISATION

John Hough

SCÉNARIO ADDITIONEL

Brian Clemens (hors générique)

RÉALISATION ADDITIONELLE

Vernon Sewell (hors générique)

RÉSUME DE L’ÉPISODE

Mère-Grand, le supérieur de John Steed et de Tara King, est l’invité de ses vieilles tantes, Harriet et Georgina. Passionnées par son métier, elles lui demandent de raconter la vie d’un agent secret. Pour les divertir, il leur fait le récit des exploits de Tara King et de John Steed contre «Intercrime», une organisation criminelle qui sévit depuis longtemps en Grande-Bretagne. Le dernier plan diabolique de l’Intercrime est un vol des trésors de la nation par la mise en scène d’une fausse alerte nucléaire. En semant la panique, les criminels espèrent avoir le champ libre pour dérober des œuvres d’une grande valeur…

ÉPILOGUE

Bientôt disponible…

À PROPOS DE CET ÉPISODE

  • Aka Tall Story
  • Episode essentiellement constituée des chutes de l’épisode jamais diffusé Great Great–Britain crime, mais aussi d’extraits de L’oiseau qui en savait trop, Le village de la mort, Les marchands de peur et d’Interférences.
  • Commentaire de Brian Clemens pour cet épisode : «Le seul désastre de toute la série fut Homicide et vieilles dentelles. Pendant mon absence, durant la période Thorson, trois épisodes avaient été réalisés, dont aucun ne fonctionnait. Aussi a–t–il fallu tourner de nouvelles scènes. Mais Homicide était si horrible que je décidai finalement d’en faire une sorte de blague, à l’usage de Mère–Grand. Mais cela n’a réussi qu’à moitié.» – (source : Chapeau melon et bottes de cuir d’Alain Carazé & Jean–Luc Putheaud – éditons 8ème Art)
  • Une musique de fin originale un peu différente pour le générique de fermeture.
  • Intercrime, l’organisation criminelle que démantèle Steed et Tara est déjà apparue dans Intercrimesaison 1962/63 avec Cathy Gale. Ce sont les mêmes scénaristes (Malcolm Hulke et Terrance Dicks) qui ont recyclé ici leur propre création de 1962.
  • Parodie de la pièce de Joseph Kesselring : Arsenic et vieilles dentelles
  • Présence d’un acteur noir dans cet épisode (Bari Johnson – délégation africaine). C’est encore une exception aux règles controversées de Brian Clemens, rien d’étonnant puisque ce dernier n’avait pas contrôlé la production de Great Great–Britain crime.
  • C’est le seul épisode de la sixième saison dans lequel Linda Thorson n’apparaît pas dans la scène finale.

OBSERVATIONS

  • On retrouve la Rover P6-2000 bleu clair immatriculée JLL376D qu’on avait pu voir dans La dynamo vivante. – (source : Voitures de rêve et séries cultes / éditions Yris).

DISTRIBUTION

Mother : Patrick Newell
Harriet : Joyce Carey
Georgina : Mary Merrall
Colonel Corf : Gerald Harper
Dunbar : Keith Baxter
Fuller : Edward Brayshaw
Et : Donald Pickering, Mark Landan, Kristopher Kum, Bari Johnson, Stephen Hubay, Bryan Mosley, Gertan Klauber, Kevark Malikyan, John Rapley, Anne Rutter
Rhonda : Rhonda Parker (hors générique)

DÉJÀ VUS DANS…

Patrick Newell : Voyage sans retour, Rien ne va plus dans la nursery
Joyce Carey : Le repaire de l’aigle
Mary Merrall : Maille à partir avec les taties
Gerald Harper : Missive de mort, L’heure perdue
Kristopher Kum : Le piège
Bari Johnson : The yellow needle
Bryan Mosley : Les fossoyeurs

AUTRES PAGES À CONSULTER

TITRES DANS LES AUTRES LANGUES

  • Allemagne (Mit Schirm, Charme und Melone) :
  • Italie (Agente speciale) :
  • Espagne (Los vengadores) :
  • Hollande (De Wrekers) :